Cinq militaires devant la justice pour l’affaire « vol de 50 millions chez les forces spéciales ivoiriennes

Publié le 06/06/2018 à 14:39

En septembre 2016, un détournement de plusieurs millions de francs CFA au sein des forces spéciales ivoiriennes avait fait couler beaucoup d’encre, interpellant le tribunal militaire à l’ouverture d’une enquête afin d’élucider l’affaire. Deux ans plus tard, le procureur militaire Ange Kessi donne des détails de l’enquête.

ADN-ange-kessy

Photo: Abidjan.net

« Cinquante million de francs CFA ont été détournés dans les fonds alloués par l’Etat aux forces spéciales. Cinq militaires suspects ont été arrêtés. Une enquête et une information judiciaire ont été ouvertes. A ce jour l’information judiciaire est terminée » a déclaré le 5 juin 2018, le colonel Ange Kessi lors d’une communication publique. Les personnes interpellées comparaîtront devant le tribunal militaire en Octobre prochain.

Déjà en décembre 2016, au sujet de la même affaire, Ange Kessi avait confié à la presse « C’est le Lieutenant Morou qui est inculpé. Mais je tiens à dire qu’on ne dit pas qu’il est coupable de quelque chose. Non, il n’est coupable de rien au stade de la procédure. C’est pourquoi il est en liberté».

A l’occasion de sa rencontre trimestrielle avec la presse ce 5 juin 2018, le procureur militaire a invité les populations à faire confiance à la justice ivoirienne car, a t-il insisté, « Nous sommes dans un pays de droit« .

Ange Tieffi

Comments

comments