Cheik Ismaël Tioté, une vie pour le foot

Publié le 05/06/2017 à 18:04

Il aurait eu 31 ans le 21 juin prochain. Hélas, il n’aura pas le temps de franchir la surface de réparation de cet instant de vie. Le footballeur international ivoirien, Cheik Ismaël Tioté, est décédé ce lundi 5 juin 2017, alors qu’il était à l’entraînement, selon des proches. Il occupait le poste de milieu de terrain dans le club chinois Beijing BG depuis le 9  février 2017. Flash back sur une vie dédiée au foot. 

Né à Yamoussoukro, Tioté a grandi à Abidjan dans une fratrie de 9 enfants. Passionné de football, il abandonne les études très tôt.  Il joue dans la rue entre ses 10 et 15 ans souvent les pieds nus faute de paires de crampons.

Il fait ses premiers pas au  Centre de Formation BIBO  de Treichville  à partir de 1998  avant de rejoindre le club belge RSC Anderlecht en 2005.

Apres avoir remporté deux fois de suite le championnat belge en 2006 et 2007, il signe au Pays-Bas avec le  FC Twente en 2008. En 2010 son équipe  remporte le  championnat et la Supercoupe des Pays-Bas . Il s’engage avec  Newcastle United en Angleterre de 2010 à 2017.

En sélection nationale, Tioté est vainqueur de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2015 avec  les Éléphants de Côte d’Ivoire.

Père de 3 enfants dont deux avec sa première épouse Madah, il épouse en seconde noces Laeticia Doukrou en 2014.

Cette même année, il  lance  une ligne de mode masculine appelée TIC, avec la créatrice Yusuf Abubakar. De confession musulmane, le milieu de terrain ivoirien a refusé de porter un maillot en 2013 qui porte le logo d’une société de prêts à intérêt. Une activité en effet non conforme à l’éthique islamique. Il aura discuté au total près de 300 matchs dans toute sa carrière à international dont 37 matchs en sélection nationale.

Coulibaly Sadjo

Comments

comments