En deux mots

Edito : Laurent Gbagbo a le dos large !

Celui que l’on pourrait qualifier de « célèbre prisonnier », après une pause de deux mois environ retrouvera, ce lundi 6 février 2017, le banc des accusés, de la Cour pénale internationale (CPI). Vont alors défiler des témoins à charge ou à décharge. C’est selon la logique des récits, des appelés à la barre et la perception des parties adverses. Alors que le procès de l’ancien...

Pendant pratiquement 5 ans, un point d’honneur avait été mis sur le toilettage du visage que la Côte d’Ivoire devait présenter au monde. La belle dame sortait d’une crise post électorale violente. Défigurée, il était crucial de la rendre séduisante et fréquentable de nouveau pour les investisseurs étrangers.Il était important de rassurer, démontrer que « Côte d’Ivoire was...

C’est fait. On pourra dormir tranquille. Au moins, jusqu’à la prochaine revendication. Ce qui ne devrait pas arriver si tout le monde fait ce qu’il a promis ce vendredi 13 janvier. Le gouvernement ivoirien, via ses émissaires, a trouvé un terrain d’entente pour satisfaire l’appétit pécuniaire des mutins. Ces derniers revendiquaient « leurs 5 millions de francs CFA et une villa…...

La parité est une vue de l'esprit autant pour les féministes que pour les gouvernants ! Attention à ne pas foncer dans le tas. 28 ministres dont six postes attribuer aux femmes. Je suis d'accord, c'est plutôt mince...Mais si je m'appuie sur le fait que la nomination d'un membre du gouvernement par principe est totalement arbitraire, je ne suis pas choquée. Rien n'oblige le Chef du gouvernement...

Bernard Dadié, cent ans de négritude

Au Japon, il serait sans doute un trésor vivant. En Côte d’ivoire, son nom vient d’être donné à une rue d’Abidjan. Le poète, conteur, romancier et dramaturge ivoirien Bernard Dadié a eu cent ans.Né en 1916 à Assinie, au sud-est de la Côte d’Ivoire, sa carrière littéraire a commencé très tôt. Sa première pièce, Les Villes, jouée par les élèves de l’Ecole primaire...

Conforté par les législatives du 18 décembre 2016 qui ont vu la coalition au pouvoir remporter largement le scrutin, le camp du président Alassane Ouattara conserve une confortable majorité à l’Assemblée malgré les dispersions dans ses propres rangs. Les quelques 75 sièges grignotés par les candidats indépendants n’auront pas suffit à déstabiliser le pouvoir en place qui n’hésite...