Cameroun : les médecins de nouveau en grève

Publié le 17/05/2017 à 08:18

Les médecins ont annoncé, le 15 mai, une nouvelle grève qui s’étendra jusqu’au 17 mai. Ils revendiquent l’assurance maladie pour tous et de meilleures conditions de travail ; ainsi que le limogeage du ministre de la santé publique André Mama Fouda.

crédit photo : BBC

« Seuls les médecins qui travaillent aux urgences et ceux qui sont de garde sont priés d’être à leur poste de service, avec à leurs bras un brassard de couleur noire. Les médecins en spécialisation, médecins généralistes, enseignants de médecine sont quant à eux, invités à rester chez eux » a déclaré le Dr Bassong du Syndicat des Médecins du Cameroun.

Face à cette situation de grève, le Ministre de la Santé a pris des sanctions contre les leaders de ce mouvement à travers des affectations disciplinaires. « Encore une fois, ce gouvernement n’a pas pris en considération les revendications émises par nos compatriotes. Encore une fois, le gouvernement de Monsieur Biya a choisi la facilité en réprimant certains citoyens » selon les propos de Mme Edith Kahbang Walla. Le président de la centrale Syndicale du secteur public Jean-Marc Bikoko a déposé mardi 16 mai au cabinet du premier ministre, une lettre adressée au chef de l’État lui exigeant de relever de ses fonctions le ministre André Mama Fouda.

Les grévistes envisagent une troisième phase du 12 au 14 juin 2017 et une quatrième phase au mois de juillet prochain. Si leurs revendications continuent d’être ignorées. Cette fois-là, il s’agira d’une grève illimitée.

Stéphanie Kouassi

Comments

comments