Burkina Faso : lutte contre le carburant de contrebande, les revendeurs manifestent

Publié le 29/03/2017 à 19:07

Les revendeurs et vendeurs ambulants de carburant ont manifesté leur mécontentement, ce lundi 27 mars 2017, au Burkina Faso. Ils souhaitent que les autorités mettent un terme à l’opération de lutte contre le carburant de contrebande, leur principale activité.

crédit photo : burkina Infos

Les revendeurs du Burkina-Faso accusent les autorités du pays de s’attaquer à un faux problème. Pour eux, ce carburant n’est pas un produit de la contrebande. C’est du pur et très bon carburant provenant de la Nationale des hydrocarbures. Ils dénoncent un faux procès contre eux.

Plus de 20.000 litres de carburants illicites ont été saisis. Et deux stations d’essence qui servaient les revendeurs de carburant à écouler leur marchandise ont été fermées. C’est le résultat de l’opération conjointe des forces de sécurité burkinabés. L’une des stations est localisée à Zitenga, dans la région du plateau central, et l’autre est située à Ouagadougou, dans le quartier Goughin de Ouagadougou.

En 2016, au moins deux entrepôts illégaux de carburant ont pris feu à Bobo Dioulasso, occasionnant des dégâts énormes. Le problème sécuritaire lié à la manipulation du carburant et au stockage d’une importante quantité peut engendrer de nombreux dégâts.

Stéphanie Kouassi.

Comments

comments