Bénin : Patrice Talon essuie un refus de l’Assemblée Nationale

Publié le 05/04/2017 à 08:12

Le parlement béninois a refusé d’examiner le projet de révision de la Constitution du président béninois. Ce mardi 4 Avril 2017, à l’Assemblée nationale, Ils ont été 60 à voter pour, 22 contres et une abstention.

crédit photo : bénin web Tv

Le projet de révision de la Constitution ne sera pas examiné sur le fond. Il fallait un vote des trois quarts des parlementaires, soit 63 voix. Le projet phare du président, Patrice Talon, était d’établir un mandat présidentiel unique. Il a donc décidé de faire approuver le texte par l’Assemblée nationale, où il disposait selon lui d’un fort soutien. Plutôt que d’organiser un référendum, comme il l’avait promis l’an dernier à son arrivée au pouvoir. Le fait de ne pas soumettre la réforme au vote populaire, l’opacité des textes et l’idée d’un mandat présidentiel unique ont suscité de vives protestations au Bénin.

Selon, le député Guy Mitokpè, la révision de la Constitution n’est pas une priorité. « Je crois que c’est une victoire du peuple, ce n’est pas la victoire d’un camp contre un autre camp, ce n’est pas une victoire contre un homme. Il faut désormais que nous puissions ranger ce projet et nous consacrer davantage aux choses essentielles », affirme-t-il.

Stéphanie Kouassi.

 

Comments

comments