Bénin : le ministre Candide Azannai démissionne… pour la seconde fois

Publié le 28/03/2017 à 16:41

Le ministre de la Défense Candide Azannai, a déposé le lundi 27 mars sa démission au cabinet du président béninois. Ce serait la deuxième fois. Il entend ainsi protester contre les tensions sociales suscitées par le projet de réforme constitutionnelle, selon les mots d’un proche du ministre.

crédit photo : Bénin Infos

« C’est la deuxième fois que le ministre démissionne. Quelques mois auparavant il avait déjà remis sa démission au président qui n’a pas accédé à sa demande. C’est ce qui explique qu’aussitôt déposée il l’a publiée sur sa page officielle », précise un de ses proches. Très discret depuis sa nomination, Candide Azannai semblait insatisfait de son poste de ministre délégué à la défense, selon son entourage. Ce poste ne lui donnait que des responsabilités restreintes, puisque toutes les décisions étaient prises à la présidence. La tentative de « passage en force » de Patrice Talon, pour sa réforme constitutionnelle, aura été la goutte de trop.

C’est un coup dur pour Patrice Talon, qui perd ainsi un de ses soutiens majeurs de la première heure. Cet ancien ministre de Boni Yayi a joué un rôle de premier rang dans l’accession au pouvoir du président Talon. La démission de Candide Azannai vient fragiliser l’administration Talon, déjà mise à mal par la fronde sociale contre son projet de révision.

Cette démission entache l’image d’un gouvernement uni, comme il semblait l’être. Pour certains béninois, le Président n’est pas à même de gérer les contradictions au sein de sa majorité. Pour l’instant, la présidence ne s’est pas encore prononcée.

Viviane YOBOUE

 

 

Comments

comments