La banque mondiale apporte son soutien à l’industrie cacaoyère en Côte d’Ivoire et au Ghana

Publié le 20/04/2018 à 12:01

Ce 19 Avril 2018, à Washington DC, ont eu lieu les réunions de printemps du Fond Monétaire International (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale. A l’issue des concertations, le soutien financier de la banque mondiale aux secteurs cacaoyers ivoirien et ghanéen a constitué un point d’honneur des échanges.

ADN- réunions de la Banque mondiale

Le premier ministre ivoirien Amadou Gon COULIBALY aux réunions de pringtemps du FMI, Crédit Abidjan.net

Réunis ce jeudi 19 avril 2018 à l’issue des réunions du FMI et du groupe de la banque mondiale, les dirigeants desdites institutions et le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly se sont entretenus sur la problématique du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana.

Cette réunion fait suite à la « déclaration d’Abidjan » signée en mars 2018, par les présidents Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Nana Akufo-Addo du Ghana dans la vision conjointe de rendre compétitive l’économie cacaoyère dans leurs pays qui fournissent 60% des réserves mondiales de cacao.

Lors de sa prise de parole ce jeudi 19 avril 2018, le premier ministre ivoirien a salué les investissements prévus de la banque mondiale dans le secteur cacaoyer des deux plus grands producteurs mondiaux. Rappelant que l’enveloppe de 300 millions de dollars prévue pour le relèvement de la filière cacao vient consacrer une restructuration de l’économie cacaoyère ivoirienne et ghanéenne.

 

Ange TIEFFI

Comments

comments