Abidjan secouée par une vague de braquages

Publié le 26/10/2017 à 14:00

Trois braquages à main armée en trois jours d’affilée. 45 millions de francs CFA emportés par les malfrats. La capitale économique ivoirienne connaît un début de semaine digne d’un film policier.

Lundi 23 octobre 2017. Un véhicule de convoyage de fonds de la Société des transports abidjanais (SOTRA) se fait braquer à la sortie du dépôt 8 à Port-Bouët. 23 millions de francs CFA sont emportés par les voleurs.

La fourgonnette de la SOTRA attaquée. Image amateure

Mardi 24 octobre 2017, deux opérateurs économiques, venus déposer de l’argent dans une banque à Marcory sont pris à partie par des bandits armés. Ces derniers les dépouillent de tout ce qu’ils ont. La perte s’élève à 15 millions de francs CFA.

Mercredi 25 octobre 217. Le parking d’un centre commercial de Marcory est le théâtre d’un nouveau braquage. Ce sont 7 millions qui sont dérobés ce jour-là par les malfaiteurs.

Ces trois évènements interviennent une semaine après la présentation du bilan de l’Opération Épervier 3, visant à lutter contre la criminalité sous toutes ses formes. Les autorités sécuritaires avaient profité pour rassurer les populations que tout est mis en œuvre sur le terrain pour assurer leur sécurité en mettant hors d’état de nuire les délinquants et autres malfaiteurs.

En attendant les résultats des enquêtes ouvertes par la police pour situer les responsabilités, les spéculations vont bon train dans les discussions des Abidjanais.

 

Sandrine Kouadjo

Comments

comments