Abidjan accueille un séminaire du WAVE sur la sécurité alimentaire et la production du manioc

Publié le 13/04/2018 à 10:30

Le programme ouest africain d’épidémiologie virale pour la sécurité alimentaire (WAVE en anglais) a initié depuis le mercredi 11 avril 2018, un séminaire sur la production saine du manioc à Abidjan/Cocody. Thème: « Agir ensemble pour une production du manioc en Afrique ». Un séminaire qui s’étend sur trois jours du 11 au 13 avril 2018.

ADN-Tubercules de Manioc

Tubercules de Manioc, Crédit: Lepaysan.ci

Les maladies qui menacent la production de manioc en Afrique, d’après le Dr Justin Pita, Directeur exécutif du WAVE, font perdre à la production entre 40 et 70% de son poids. L’urgence d’une proactivité à la surveillance épidémiologique de cette tubercule qui est l’une des plus consommées en Afrique est donc de mise.

A l’issue de ce séminaire, 40 chercheurs venus de 12 pays d’Afrique de l’est, du centre et de l’ouest porteront un regard prospectif sur les stratégies de lutte contre les maladies du manioc et l’accroissement de la production. Objectif, faire passer  la production de manioc, initialement de 10 tonnes à l’hectare, à plus de 20 tonnes.

Cet atelier de travail est également le lieu de développement et de partage des compétences africaines en matière de sécurité alimentaire et d’expériences scientifiques dans le domaine agricole. Rappelons également que le programme WAVE, initié depuis 2014 a pour but de favoriser l’accroissement de la productivité des tubercules et la réduction du risque alimentaire des productions locales.

 

Luc KOUADE

Comments

comments