A ceci vous reconnaitrez un “bon” Ivoirien

Publié le 30/04/2017 à 08:33

« Abidjan est le plus doux au monde ». Plus qu’une maxime, c’est une philosophie. Un mode de vie. Une façon d’être. Un esprit : l’esprit ivoirien. Les habitants de la Côte d’Ivoire se reconnaissent à des kilomètres.  Voici quelques indices par lesquels vous pourrez nous détecter.

Notre humour

L’Ivoirien est connu pour son caractère de « blagueurs ». Ce don qu’on possède de tourner en dérision les évènements tragiques. Il n’y a que l’Ivoirien pour nous faire traverser une période sombre avec le sourire et c’est pour ça qu’on les aime.

Nos bonnes répliques

En Côte d’Ivoire, si tu n’as pas de réponse à tout on dit ton « sang est à 50% ». A chaque ivoirien, une bonne réplique percutante et on nous reconnait par nos expressions. En voici quelques-unes :« Ne m’énerve pas hein » ; « tu as cherché tu as trouvé » ; « fais vite on va quitter ici ». C’est en Côte d’Ivoire que l’auxillaire être accompagne le verbe quitter. Exemple : « Je suis quitté à Paris », pour dire je viens d’arriver de Paris. Sacré Ivoirien !

Notre sens de l’hospitalité

La Côte d’Ivoire est connue pour son accueil chaleureux. D’ailleurs l’hymne national, l’Abidjanaise, fait mention d’hospitalité, d’unification et de fraternité. Chez nous, il est facile pour des étrangers d’obtenir la nationalité. On trouve des hommes politiques non originaires du pays élus par le peuple ivoirien. Suivez mon regard. Venez chez nous et on vous dira « Akwaba ».

Musiques et danses à l’ivoirienne

Les genres musicaux les plus connus sont le coupé décalé, le zouglou* et le rap abidjanais*. On n’écoutera pas le coupé décalé sans se retrouver en l’air. L’étranger ressort avec des courbatures et l’Ivoirien avec satisfaction… Les zougloumanes (amoureux de zouglou) sont dans un concept posé. C’est quand l’Ivoirien a un problème qu’il écoute cette musique. Le rap abidjanais se distingue du rap standard par les expressions ivoiriennes utilisées et surtout le langage de rue appelé Nouchi (argot)

Les plats ivoiriens

On ne parlera pas de la Côte d’Ivoire sans faire allusion à la fameuse banane frite « alloco » ; Ivoirien ou pas on en pince tous. Et que dire de l’attiéké ? En fait, l’attiéké c’est la semoule de manioc. Un met typiquement ivoirien mais qui passe partout. Il y’a tellement de bons plats ici, (Kedjenou, sauce graine, foutou etc..) que lorsque tu y gouttes, c’est complètement difficile de s’en « sevrer ».

De grands fêtards

Crédit photo : Le Monde

« Du lundi jusqu’au lundi matin nous on est calé ! ». Les Ivoiriens sont connus pour être de grands fêtards. Qu’ils soient résidents dans leur pays ou non, ils n’hésitent pas à mettre l’ambiance là où ils se trouvent. Chez nous au pays tout est occasion de célébrer. Il y a de nombreuses fêtes traditionnelles, des baptêmes, anniversaires et même des fêtes sans raison particulière. En tout cas on aime le show. Et si vous voyez des personnes danser joyeusement à des funérailles, ce n’est pas qu’elles ne sont pas tristes. Elles disent vouloir rendre hommage au mort ou soutenir la famille. Je vous l’ai dit. On ne rate aucune occasion pour « faire le show ».

Amoureux du buzz

Qui parle de buzz implique l’Ivoirien. Tellement amoureux de faire diffuser des histoires sur la toile. Vrai ou fausse ? Peu importe, il faut attirer du monde. Aucun mois ne passe sans buzz, il y’aura toujours quelqu’un pour chauffer « le repas du mois ».

Saper pour plaire

Un ivoirien s’habille en fonction de la catégorie à laquelle il appartient. Les Swags se considèrent comme des proches cousins de l’Américain « Lil Wayne ». Sur les réseaux sociaux, ils sont reconnaissables par leurs clichés. Un shooting minimum par mois pour alimenter des clashs. Ensuite, la famille du coupé décalé. Ils sont beaucoup connus pour les styles atypiques qu’ils arborent en soirée « boîte de nuit ». Pour la plupart, ils sont sans style la journée (en mode vieux tee-shirt/jean/sandales). Puis, l’équipe sapologue, option chemise-cravate-glamour. Ils sont connus pour les compétitions de sape à l’étranger et se vantent de la qualité de leurs vêtements qui restent à vérifier. Enfin, nous autres abonnées aux boutiques de friperies… Le plus important, c’est que chacun soit « Zo » (bien mis, jolis).

Palabre d’ivoirien

Chez nous les ivoiriens si tu t’attaques à un, alors tu t’es attaqué à tout un peuple. L’ivoirien est connu pour son sens de solidarité. Toujours prêt à intervenir dans toutes les histoires. Certains qualifient de « kpakpatoya ». Mais nous on dit juste, « Palabre de Sery, c’est Palabre de Digbeu ». On fait nos palabres entre nous, mais ne mets pas ta bouche dans nos histoires.

Football ivoirien

Les Ivoiriens ont tendance à dire que les matches de foot se suivent mais ne se ressemblent pas. Aujourd’hui l’équipe te fait espérer, demain, c’est l’effet contraire. Pour regarder un match ivoirien faut avoir « gros cœur ». On nous surnomme « les supporteurs Mazo ». C’est avec le football ivoirien que tu peux changer d’émotions en une seconde. Et celui qui rate un penalty est injurié durant plus d’un mois sur les réseaux sociaux. Qui aime bien châtie bien non ?

N’Guessan Charlette. (Son blog)

Comments

comments