8 mars : l’autonomisation de la femme au cœur de cette célébration

Publié le 08/03/2018 à 14:36

Officialisée depuis 1977 par les Nations Unies, le 8 mars de chaque année marque la Journée Internationale des Droits de la Femme ou la Journée Internationale de la Femme. Partout dans le monde, des groupes et associations féministes organisent des manifestations pour revendiquer de meilleures conditions de la femme, et surtout faire le bilan des avancées des différentes revendications.

En Côte d’Ivoire, le thème retenue pour cette 41 édition est « Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et la jeune fille en milieu rural ».

Comme d’accoutumé, la Ministre en charge de la femme, Mariatou Koné a dans son message adressé aux femmes souligné les actions menées en faveur de l’autonomisation et rappelé le rôle de la femme dans le système économique.

Mariatou Koné a d’abord rappelé les avancées remarquables enregistrées dans le domaine de la promotion des droits et de l’autonomisation des femmes en Côte d’Ivoire ces dernières années. Et cela grâce à l’adoption de la loi N°2016-886 du 08 novembre 2016 portant Constitution de la République de la Côte d’Ivoire qui a ouvert le processus de révision des dispositions juridiques jugées discriminatoires envers les femmes.

Les actions menées en matière du genre et de gouvernance ont permis à la Côte d’Ivoire de bénéficier du Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC) pour les 04 prochaines années.
Trois fonds majeurs en faveur des femmes les accompagnent dans leur autonomisation économique à savoir :

  • le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Madame Dominique OUATTARA, a permis, depuis sa création en 2012, à plus de 125 000 femmes de bénéficier de financements pour leurs activités. La dotation actuelle du FAFCI est de 10 000 000 FCFA.
  • le Fonds « Femme et Développement » logé au sein du Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, créé depuis 2000, contribue également à l’amélioration des conditions de vie des femmes.
  • Le fonds spécial de 5 milliards de FCFA mis en place au Ministère du Commerce, à travers la Direction Générale des PME pour soutenir les activités de l’entrepreneuriat féminin.

Concernant le rôle des femmes dans l’économie Ivoirienne, les femmes représentent 67% de la main-d’œuvre et assurent 60 à 80% de la production alimentaire.

Sandrine Kouadjo.

Comments

comments