8 mars en Guinée : Marathon et flashmob pour célébrer les droits des femmes

Publié le 11/03/2017 à 08:30

Réunies autour du collectif #GuineenneDu21esiecle, plusieurs jeunes filles et femmes ont parcouru 5 km pour célébrer la journée des droits des femmes, ce mercredi 08 mars 2017. Un accent particulier a été mis sur les conditions de vie des femmes dans les zones rurales. 

Au cours du marathon de 5 Km dénommé « un kilomètre un droit », les organisatrices ont voulu lancer un message aux décideurs. Chose qu’elles ont résumé en slogans appelant aux respects des droits de la femme. « Non aux violences faites aux femmes, non à la discrimination, non au viol, droit aux postes de responsabilités, Halte aux préjugés, Halte aux violences conjugales, non aux mariages précoces, non à l’excision… »  C’est entre autre les messages véhiculés.

Le mouvement est également présent sur les réseaux sociaux avec les hashtag  #1Km1Droit, #RunForYourRights  « C’est de cette façon que nous voulons rappeler aux autorités la nécessité de s’intéresser aux femmes des zones rurales qui parcourent de longues distances, des kilomètres pour pouvoir bénéficier des soins de santé dans un dispensaire. Nous voulons reproduire ces efforts a travers un marathon afin d’attirer l’attention sur leurs conditions de vie précaires.» Explique Dieretou, Diallo présidente du collectif.

Mafoudia Bagoura journaliste, animatrice au groupe Adafo médias et membre du collectif a déclaré « La jeunesse c’est une nouvelle manière de voir les choses. C’est pourquoi nous n’avons pas de choix de thématique. Nous faisons le marathon et le flashmob pour faire passer des messages divers qui vont au-delà d’un slogan. »

Au terme de l’activité, le collectif  #GuineenneDu21esiecle compte reverser les fonds collectés aux femmes des zones rurales.

Abdoulaye Sow, correspondant à Conakry

Comments

comments